Nous étions présents lors du dernier conseil d'école qui s'est tenu mardi dernier en présence notamment de Mme Brulé, Inspectrice d'Académie.
La réunion etait destinée aux représentants des parents des écoles de la circonscription 18C Montmartre.

Nous étions une dizaine de délégués de parents des écoles primaires (maternelle et élémentaire) Rouanet et Championnet.

Mme Brulé a presenté les grandes dispositions de cette réforme, et rappelé ses différents buts :

• RAPPEL DES BUTS ET OBJECTIFS ATTENDUS DE CETTE RÉFORME

1. Amélioration générale du système éducatif
2. Une égalité renforcée
3. La garantie d'une meilleure qualification de tous les élèves à la sortie de leur scolarité avec un diplôme de niveau 5 minimum (type BEP/CAP)
4. Insertion professionnelle pour tous


• COMMENT ET AVEC QUELS MOYENS ?

1. La définition d'un socle commun de connaissances, de compétences et de culture.
Les travaux n'ont pas encore commencé...
Les évaluations des élèves seront revues. 
=> Mais avant même de parler d'un socle commun et des évaluations, il est nécessaire de mettre en place des conditions acceptables d'accueil et d'encadrement de nos enfants !

2. La révision des programmes et évaluations (CE1 et CM2).

3. La formation des maitres et la création des Écoles Supérieures du Professorat et de l'Éducation. 

4. Dans les ZEP, l'accueil et la scolarisation des moins de 3 ans.
L'accueil et la scolarisation des enfants dès 2 ans (à la date anniversaire de l'enfant) sera donc prevu dès 2013 à l'école Abadie.
18 places sont prévues, en priorité pour des enfants du secteur.
L'école Binet devrait suivre en 2014. 
=> Alors que nous n'arrivons déjà pas aujourd'hui à garantir de façon égalitaire un encadrement des enfants dès 3 ans, n'est pas encore un peu trop tôt pour parler de l'accueil des enfants de 2 ans ?

5. L'organisation de l'école élémentaire a également été discutée
Prévoir plus de maitres que de classes dans les écoles élémentaires, ce qui est déjà visiblement en place dans certaines écoles.
Le cadre de la réorganisation sera/devra être bien défini : projet pédagogique, réponse à la difficulté scolaire, présentation au conseil d'école, projet souple qui s'adapte a l'évolution des besoins... 
2 postes ont été créés en 2012, d'autres seront à suivre a la rentrée.
=> Comment croire complètement à ces mesures quand on sait par exemple que 5 classes de 5 écoles du 19ème sont sacrifiées l'année prochaine ?
de quels effectifs parlons-nous ? De quelle amélioration des projets pédagogiques dans des classes de 33 élèves et dans des écoles aux effectifs réduits ?

6. L'aménagement des rythmes scolaires (roulement de tambour !!!)
Mme Brulé a rappelé les dispositions du décret sur ce point (les 24 heures par semaine, les 9 1/2 journées, soit des journées de 5h30)
La décision finale de M. Delanoe, puis du DASEN (recteur) est prévue pour avril. 
Le temps périscolaire (modalités encore à définir...) ne serait pas obligatoire, et resterait bien gratuit.
=> Nous avons bien eu confirmation que la pause du midi ne serait pas allongée !
Mais cela ne résoud pas les principales questions relatives à une prise en charge de qualité du temps périscolaire, à la déprécarisation des statuts d'animateurs, à l'amélioration des seuils d'encadrements et à la mise à disposition d'espaces, de locaux et de moyens !
Ensuite, il est encore permis de douter que sur le long terme le périscolaire ne soit pas nécessairement amené à devenir payant !
Comment garantir à l'échelle nationale que ce temps périscolaire puisse être couvert de façon égalitaire quand seules les communes sont sollicitées pour supporter ces coûts ?
Comment s'assurer sur le long terme qu'un périscolaire de qualité ne finira pas par être pris en charge uniquement par les communes "riches" ?
Comment être sûr que l'on ne finira pas par demander aux familles de prendre en charge les frais nécessaires pour assurer la qualité des activités ?

• EN CONCLUSION...

Tous les parents présents se sont accordés sur différents points :

1. Il ne faut pas précipiter cette réforme :
=> On est d'accord ! Suivons Montpellier, Lyon, Marseille et bientôt Lille qui annoncent le report en 2014 !

2. La réduction de la durée des vacances scolaires d'été : peut-être d'ici quelques années nous a-t-on dit....
=> Peut-être d'ici quelques années nous a-t-on dit....
Ne lâchons pas là-dessus !

3. Il est nécessaire d'obtenir plus de détails sur le budget de ce projet !!!

4. Il faut des garanties sur les locaux, les statuts des encadrants, les modalités d'application

5. Une majorité de parents préfèrerait que la 1/2 journée supplémentaire ait lieu le samedi matin plutot que le mercredi.
Il a été suggéré que cela soit 1 samedi sur 2.


6. On oublie souvent que ce sont des enfants dont on parle, leur bien-être, leur santé... alors qu'on dit que cette reforme est pour eux !

Pas mal de questions ont été soulevées, et nous n'avons cependant pas encore toutes les réponses et beaucoup de flou persiste...
Même si nous avons senti que nos interlocuteurs étaient comme nous assez dubitatifs sur la réussite d'une telle réforme si elle est mise en place aussi rapidement, ce n'est pas le moment de se démobiliser !!!

Continuons de nous faire entendre et de mettre en place les actions pour être visibles !